Rechercher
  • Adminstrateur du site

Elsa TRIOLET : nouvelles parutions


Ce roman a été écrit à la fin de 1944 et en 1945. Elsa Triolet en dira : «Personne ne m’aime avait été écrit dans des conditions politiques particulièrement aiguës. Le monde de la confiance et de l’amitié s’écroulait autour de nous, et je butais à chaque pas contre une haine solide et dure, faite de fantasmes et de légendes, de sottise et de malfaisance. » Le roman commence avant guerre. C’est l’histoire d’une amitié entre deux femmes. Anne-Marie, aimante, discrète et réservée – qui accompagnera Jenny de sa naissance à sa mort – et Jenny, de dix ans sa cadette, devenue une actrice célèbre, exubérante et passionnée. Le drame de Jenny sera de ne jamais être aimée comme elle aime. « Personne n’aime personne », répète-t-elle sans cesse. Jenny la rouge essaie d’ouvrir les yeux à sa fidèle amie qui ne pense jamais à la politique car, estime-t-elle, « ce n’est pas l’affaire des femmes ». Jenny, calomniée par une critique anti-communiste, mal aimée par ceux qui l’aiment, finit par se donner la mort. La mort brutale de Jenny, marque l’entrée en guerre et l’occupation. Un jour, par hasard, Anne-Marie est prise dans une rafle et emmenée à Fresnes. À sa sortie, elle s’engagera dans la Résistance. Elle y découvrira la fraternité que Jenny aura cherché toute sa vie, mais aussi parfois la lâcheté. Le roman se termine sur la Libération.


1 vue

Recherche

thématique

par sujet ou par auteur dans nos publications

ci-dessous