Aragon

bibliographie

Romans et autres textes

  • Écritures automatiques, petits textes d’Aragon, composés d’après la méthode de « l’écriture automatique » 1919-1920, publiés en 1970 et 1974.

  • Anicet ou le Panorama, roman, 1921

  • Les Aventures de Télémaque, 1922

  • Projet d’histoire littéraire contemporaine, 1923 (publié en 1994)

  • Le Libertinage, recueil de contes rédigés entre 1918 et 1923, enrichi de deux pièces de théâtre et d’une préface, publié en 1924

  • Une vague de rêves, 1924

  • Le Paysan de Paris, 1926

  • Le Con d'Irène, 1927 (sous le nom d'Albert de Routisie)

  • Traité du style, 1928

  • La peinture au défi, écrit en prose consacré au « merveilleux » et aux collages, publié en 1930

  • Les Cloches de Bâle, 1934 (Le Monde réel)

  • Pour un réalisme socialiste, 1935

  • Les Beaux Quartiers, 1936 (Le Monde réel), Prix Renaudot

  • Les Voyageurs de l'impériale, 1942 (Le Monde réel)

  • Pour expliqué ce que j’étais, brève mise au point autobiographique, écrite en 1943 (publiée en 1989)

  • Aurélien, 1944 (Le Monde réel)

  • Servitude et Grandeur des Français. Scènes des années terribles, 1945

  • Les Communistes (6 volumes), 1949-1951 et réécrit en 1966-1967 (Le Monde réel)

  • Le Neveu de M. Duval, 1953

  • L'Homme communiste, 1953

  • La Semaine Sainte, 1958

  • J'abats mon jeu, 1959

  • Histoire parallèle, 1962

  • La Mise à mort, 1965

  • Blanche ou l'oubli, 1967

  • Je n'ai jamais appris à écrire ou les incipit, Skira - Les sentiers de la création, 1969

  • Henri Matisse, roman, 1971

  • Théâtre/Roman, 1974

  • Le Yaouanc (essai sur le peintre Alain Le Yaouanc), éditions Carmen Martinez, 1979.

  • Le Mentir-vrai, 1980

  • Écrits sur l’art moderne, anthologie des écrits sur l’art moderne, publié en 1981.

  • La Défense de l'infini, 1986 (posthume)

  • Les Aventures de Jean-Foutre La Bite, 1986 (posthume)

  • Pour expliquer ce que j'étais, 1989 (posthume)

  • Lautréamont et nous, écrit autobiographique sur la découverte que lui-même et A . breton ont faite de Lautréamont, 1994, (première publication en 1967)

  • Lettres à Denise, recueil de vingt et une lettres rédigées entre 1923 et 1925, à Denise Lévy, publié en 1994

  • Lettres à André Breton, 1918-1931, édition établie par Lionel Follet, Gallimard, 2011

 

Poésie

  • Feu de joie, 1919

  • Le Mouvement perpétuel, 1926

  • La Grande Gaîté, 1929

  • Persécuté persécuteur, 1930-1931

  • Aux Enfants rouge éclairez notre religion, poèmes de propagande anticléricale, publiés en 1932

  • Hourra l'Oural, 1934

  • Le Crève-cœur, 1941

  • Cantique à Elsa, 1942

  • Les Yeux d'Elsa, 1942

  • Brocéliande, 1942

  • Le Musée Grévin, 1943, publié sous le pseudonyme de François la Colère

  • En français dans le texte, recueil de poèmes écrits de 1941 et 1942, publié en 1943

  • L'Honneur des poètes, 1943, contient trois poèmes d'Aragon sous le pseudonyme de Jacques Destaing

  • La Rose et le Réséda, 11 mars 1943

  • La Diane française, décembre 1944

  • En étrange pays dans mon pays lui-même, 1945

  • Le Nouveau Crève-cœur, 1948

  • Les Yeux et la Mémoire, 1954

  • Le Roman inachevé, 1956 (contenant Strophes pour se souvenir, plus connu sous le titre L'affiche rouge)

  • Elsa, 1959

  • Les Poètes, 1960

  • Le Fou d'Elsa, 1963

  • Il ne m'est Paris que d'Elsa, 1964

  • Les Chambres, poème du temps qui ne passe pas, 1969

  • Cantate à André Masson, datée de juin 1977, se compose de onze textes en vers ou en prose poétique, destinés à accompagner l’ouvrage Les Amants célèbres d’André Masson, publié en 1979.

  • Les adieux et autres poèmes, Le dernier recueil de poèmes d'Aragon, publié en 1981 et 1982

Elsa Triolet

bibliographie

Romans et autres textes

  • À Tahiti (1925) en langue russe, traduit en français par Elsa Triolet en 1964.

  • Fraise des bois (1926) en langue russe

  • Camouflage (1928) en langue russe

  • Bonsoir Thérèse (1938)

  • Maïakovski (1939)

  • Monstre 42, Poésie 42 no 2, Seghers, 1942

  • Clair de lune, Poésie 42 no 4, Seghers, 1942

  • Mille regrets (1942)

  • Le Cheval blanc, Denoël, 1943

  • Les Amants d'Avignon. Publié sous le nom de Laurent Daniel, qui était son pseudonyme, en clandestinité, par les Editions de Minuit, 1943.

  • Qui est cet étranger qui n'est pas d'ici ? ou le mythe de la Baronne Mélanie, Éditions Seghers, 1944

  • Le premier accroc coûte 200 francs (1944) Prix Goncourt en 1944

  • Personne ne m'aime (1946)

  • Les Fantômes armés (1947)

  • L'Inspecteur des ruines (1948)

  • Le Cheval roux ou les Intentions humaines (1953)

  • L'Histoire d'Anton Tchekhov (1954)

  • Le Rendez-vous des étrangers (1956)

  • Le Monument (1957)

  • Roses à crédit (1959)

  • Luna-Park (1959)

  • Les Manigances (1961)

  • L'Âme (1962)

  • Le Grand Jamais (1965)

  • Écoutez-voir (1968)

  • La Mise en mots (1969)

  • Le Rossignol se tait à l'aube (1970)

RSS Feed

Recherche

thématique

par sujet ou par auteur dans nos publications

ci-dessous